L'expédition du Pamant

En bref…

En tant qu’aventurier, vous faites partit d’une expédition de taille moyenne composée de deux douzaines de membres venus de tous horizons. Que votre motivation soit l’argent, le goût de l’aventure ou un motif plus complexe, vous vous êtes engagé en tant que combattant pour mener cette expédition financée en grande partie par La Guilde Des Marchands de Y (voir La vie en Lumea ). L’expédition part de Joayhu et remonte le Ta’aro à bord d’un navire, le Apysa. Son objectif est l’exploration d’un affluent du Ta’aro, le Pamant. L’Apysa fait office de camp de base et justifie les absences/apparitions des joueurs d’une séance sur l’autre (roulement des équipes en mission à terre).

Les Quatres

Le Apysa est l’un des Quatres, les quatre grands vaisseaux d’exploration des Y.
Le premier construit était l’Akoi, le vaisseau qui a découvert le Pamant. L’Akoi est aujourd’hui disparu depuis plusieurs années, suite à une de ces expédition dans le Pamant.
Le second est le Yeni Dunya. Le Yeni Dunya fût commandé par Dent Noir, qui aurait à son bord découvert les Machoirs Blanches (voir La vie en Lumea ). Même s’il a changé de capitaine, le Yeni Dunya est toujours en activité en mission dans les confins du Ta’aro.
Le troisième vaisseau est le Apysa. Il est le plus grand des trois, construit pour transporter de conséquentes cargaisons, et ramener à Joayhu richesses et denrées collectés profondément dans Luméa.
Le quatrième est le Croc Vert. Contrairement aux trois autres, il n’appartient pas à la Compagnie des marchands mais provient de plusieurs fonds privés dont de notoires disciples de Sobek. Le Croc Vert est partit pour sa seconde expédition il y a environ 1 an.

Une demi-douzaine d’autres navire de taille plus modeste sillonnent aussi depuis quelques années les premières centaines de kilomètres du Ta’aro, d’où ils ramènent des épices sauvages, des bois singuliers ou précieux, des graines de plantes exotiques, des animaux pour l’élevage ou la domestication ou toute autre denrée qui pourrait aider la jeune civilisation à évoluer.

Le Apysa

Le Apysa a été construit pour convoyer les biens qui étaient issus de l’exploration de ses deux grands frères. A la disparition du Akoi, il a prit sa place. C’est un navire fluvial très large, conçu pour pouvoir naviguer en eaux peu profondes à la perche, comme en grandes eaux à la voile. Il nécessite quatre hommes pour descendre le fleuve, mais 12 hommes pour le remonter. Le Apysa peut héberger jusqu’à 40 personnes. Il ne comporte que deux cabines, une pour le capitaine et une plus petite pour son second. Le reste des passagers dors dans la soute ou sur le pont dans des hamacs ou à même le sol.
La nuit le bateau jette l’ancre ou s’amarre à la végétation : la navigation devient hasardeuse et dangereuse. Il arrive alors qu’un camp de base soit monté à terre lorsque le lieu convient, permettant à l’équipage de se réchauffer autour d’un feu et de dormir moins entassé.
Le Apysa est sous le commandement du Capitaine Ned Olegon. Ned Olegon est un descendant des Olegon, dont la lignée est connue de tous : les Olegon étaient les capitaines de père en fils du Viitor.

L’expédition du Pamant

L’expédition est en grande partie financée par la Guilde des Marchands. Elle a pour objectif non dissimulé l’exploration du Pamant et la récupération d’informations éventuelles sur ce que l’Akoi est devenu.
La Guilde a armé le Apysa avec des aventuriers triés sur le volet pour leurs capacité à combattre et leur désir d’aventure. Des récompenses considérables sont promises pour toutes les ressources et les découvertes que le navire et son équipage pourraient faire.

L'expédition du Pamant

Lumea Noua guiguibellos guiguibellos