Lumea Noua

Séance 3
Fayum, une cité acceuillante

Aventuriers présents :

Fenril Zanthia Yaël Fëaelda

Après presque 3 mois de navigation, l’Apysa arrive enfin au niveau du lac confluent du Ta’aro et du Pamant après avoir croisé le Croc Vert dans le sens opposé.

Surprise, sur la berge nord du lac, un petit village semble s’être édifié et à ses abords une barque de pêche est à l’oeuvre.
N’écoutant que leur courage, les aventuriers ont capturé le pêcheur afin de l’interroger. Il semblerait que Amenemhat, grand prêtre de Sobek se soit proclamé Pharaon sur ces rives. Le petit village a été fondé il y a moins d’un an, et ce grâce à de multiples voyages du Croc Vert : pour y apporter hommes depuis Joayhu et matériaux, vivres depuis le Ta’aro.

Après cet interrogatoire, le Capitaine Olegon décide d’accoster à Fayum en paix, afin de prendre des nouvelles, et d’en profiter pour réapprovisionner les soutes ou commercer un peu.
Le Pharaon Amenemhat accepte de le recevoir, escorté par des aventuriers. Ils apprennent que la ville s’édifie comme une cité libre pour tous les disciples de Sobek, une cité qui ne cherche cependant pas à entrer en conflit avec Joayhu. Mais à la droite du Pharaon se tient un prêtre marqué par un combat récent, Oenas.
Il leur apprend que Fayum est attaqué par des araignées géantes, et que leur expédition au sein de leur nid pour éradiquer la menace s’est soldé par la mort des disciples qui l’accompagnaient. En particulier, Peribsen, un autre grand prêtre de Sobek et ancien bras droit du Pharaon a trouvé la mort lors de cet affrontement.
Le Pharaon Amenemhat a donc demandé à Olegon de dépêcher un groupe d’aventuriers pour terminer le travail et récupérer le corps de Peribsen. En échange l’Apysa sera considéré comme un allié précieux de Fayum.

Olegon accepte et le groupe d’aventurier est rapidement formé. Oenas leur indique le chemin le plus adapté pour rejoindre la tanière des araignées, qu’il leur demande d’exterminer.

Les braves se mettent en route. Après plusieurs heures de marche, ils rencontrent une araignée immobile, de la taille d’un chien, sur une souche. S’approchant pour la tuer, ils tombent dans un piège : l’araignée était morte, et servait de leurre à un Pipeau qui infligea de lourdes blessures au groupe, et en particulier à Fenril qui se retrouve infecté par l’abberation. Après délibération, le Magus décide d’attendre plus tard pour procéder à l’extraction du parasite.

La forêt se couvre de toile au fûr et à mesure qu’ils se rapprochent du nid… Puis c’est au tour des nuées d’araignées de les assaillir, largement repoussées par les bombes de l’alchimiste. Deux cocons humanoïdes sont rapidement repérés. Cependant, mysterieusement, les cadavres de disciples ne sont pas restés morts et attaquent les aventuriers ! Ces derniers en viennent à bout et repèrent l’entrée du cœur du nid : un tunnel de toile qui s’élève dans les arbres avant de plonger dans le sol.
Ils découpent alors la toile et pénètrent dans l’antre, attachés au bout d’une corde. Cependant, surprise là encore, ce n’est pas une araignée géante classique qui les attaque, mais une araignée mort vivante qui grouille de petites araignées. Le combat est acharné et à l’avantage de cette dernière, qui manque de décimer les rangs du groupe.
Mais ce dernier n’est pas au bout de ses peines, en ressortant de l’antre il est attaqué par la panthère de Fealda. Celle ci a été tuée et s’est elle aussi relevée dans la non-vie. L’auteur de ces faits n’est autre que Peribsen, lui aussi transformé en zombi. Après les avoir vaincu non sans mal, les aventuriers découvrent une blessure profonde de dague dans le dos du grand prêtre, probablement cause de sa mort.

De retour aux abords de Fayum avec les deux corps, les aventuriers affaiblis sont victime d’une double boule de feu qui leur enlève leurs dernières forces.

Ils se réveillent successivement quelque temps plus tard… Ils sont enfermés, nus, et incapable d’utiliser leurs sorts ou pouvoirs magiques…

View
Résumé Séance 2
Rencontre du troisième type

Aventuriers présents : Fenril, Fëaelda, Kyo, Yaël, Zanthia

Lors de cette seconde séance, les aventuriers s’enfoncèrent dans les profondeurs de la jungle à la recherche des étranges et joviales créatures dans l’espoir de retrouver les potentiels survivants de l’épave et de créer un lien pacifique avec cette forme de vie “intelligente”.

La piste

Après être retourné sur les lieux de l’affrontement, le groupe parvint à pister les créatures jusqu’à un ravin qui semblait être un passage utilisé par les curieux lutins. N’écoutant que leur courage, les aventuriers escaladèrent les parois pour déboucher sur l’entrée d’une grotte. Ils s’enfoncèrent dans les entrailles de la Terre et suivirent les galeries étrangement éclairées par des champignons visiblement cultivés pour tomber nez à nez avec un scorpion géant qui ne fit pas long feu devant leur habileté au combat

Les souterrains

Après cette petite victoire, le groupe poursuivi sa route pour découvrir un lutin cultivateur de champignon visiblement formé à l’art des arcanes puisqu’il n’eut de cesse d’incanter des sorts même quand les aventuriers prouvèrent leur motivation pacifique. Ne pouvant rien tirer de cette créature visiblement inoffensive, ils continuèrent leur chemin pour finalement se faire arrêter verbalement par ce qui semblait être des voix de lutin. Après avoir expliqué qu’ils apportaient des présents en gage de bonne volonté, les gardes laissèrent le groupe libre de s’avancer plus en avant pour découvrir une immense grotte remplie d’activité.

Le village arboricole

Les gardes les accompagnèrent à un grand escalier central qui montait et montait jusqu’à déboucher sous la canopée, dans les plus hautes branches des arbres ou s’étala devant les yeux émerveillés des aventuriers un village d’une taille importante ou les lutins courrait de plateforme en plateforme, s’agrippant aux lianes tels des singes à l’agilité surprenante. Les gardes guidèrent le groupe à travers les constructions primaires jusqu’à une grande place où un grand nombre de gobelin s’attroupa autour d’eux, les yeux brillants d’une convoitise non dissimulée et le groupe compris qu’ils en étaient la cible et que les anciens navigateurs avaient probablement servis de repas à ces créatures étranges. Peu après le lutin chanteur à la peau bleue arriva, écouta les aventuriers et les invita au festin organisé pour leur arrivée.

Le festin

Après avoir été conduit sur une plateforme nettement plus grande que les précédentes, les aventuriers assistèrent à l’arrivée du chef du village. Assis sur un trône porté par plusieurs autres créatures, il s’installa à la table et le festin commença. Au bout d’une longue attente où les centaines de créatures entourant le groupe festoyèrent sans modération, le chef gobelin annonça une épreuve pour juger de la dignité des aventuriers. Après une courte attente, des créatures massives recouvertes de mousse sautèrent sur la plateforme. Après un combat héroïque où les aventuriers utilisèrent le feu qui semblait effrayer et affaiblir les monstres et les lutins, le groupe profita de la confusion pour s’enfuir non sans peine.

La fuite

Rassemblant tout leur courage, les aventuriers coururent vers l’escalier qu’ils avaient emprunté en taillant leur route dans la chair et le sang des lutins ne voulant pas laisser s’échapper leur dîner. Après l’avoir rejoint ils repassèrent pas les galeries non sans se heurter à un nid de millier de mille pattes qui vinrent presque à bout de leurs dernières forces et tentèrent de conserver leur courte avance. Après une course poursuite haletante, le groupe parvint à l’Apysa ou un groupe d’aventurier vint à leur rescousse, repoussant les poursuivants

BILAN :

Découvrir le destin des survivants ___ SUCCESS
Créer un lien pacifique _______________ FAIL
Etudier la culture des créatures _____ SUCCESS

View
Résumé - Séance 1
Le dino hargneux et les lutins des bois

Aventuriers présents : Amalia, Fenril, Fëaelda, Kyo, Yaël

Lors de cette séance, les aventuriers ont commencé leur voyage à bord de l’Apysa pour remonter le Ta’aro jusqu’au Pamant. Deux évènements ont marqué le début de l’aventure.

  • Un soir, lors d’une halte pour chasser de la nourriture, certains chasseurs de l’Apysa sont tombés nez-à-nez avec un Iguanodon. Le groupe d’aventurier s’est porté à leur secours et terrassa la bête.
  • Un autre jour, l’Apysa croisa une embarcation échoué au milieu du fleuve à la suite de la chute d’un arbre. L’équipe mis pied à terre pour inspecter et tenter de dégager l’épave afin que l’Apysa puisse poursuivre sa route. Ils découvrirent que la chute de l’arbre n’était pas naturelle et que le bateau avait été attaqué. Après un combat contre un crocodile dans la câle, ils poursuivirent un caméléon géant qui avait volé l’arme de la rôdeuse. En le poursuivant, ils se sont fait attaquer par un groupe de Gobelins qu’ils combattirent.

    Les gobelins étaient mené par un barde chantant une drôle de chanson pour motiver ses troupes :

J’ai vu un ptit oiseau,
Avec une jolie tête,
Aussi vite que j’ai pu,
J’ai couru et jme suis assis d’sus
Le ptit oiseau n’a plus
Une si jolie tête !!

Les aventuriers décimèrent la douzaine de gobelins.
Certains réussirent à s’enfuir dans la jungle et 4 furent fait prisonniers et ramenés à l’Apysa.

Prochaine Séance

Le Capitaine Ned Olegon a ordonné que le lendemain, pendant qu’une équipe débloquerait la voie de navigation, un groupe d’aventurier retournerait dans la jungle avec trois missions :

  1. Trouver des survivants de l’épave.
  2. Essayer d’entrer en contact pacifique avec les Gobelins.
  3. En apprendre le plus possible sur eux
View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.